Salomé Saqué

De Lagny-sur-Marne Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Salomé Saqué
Description de cette image, également commentée ci-après
Salomé Saqué en 2021.
Naissance (27 ans)
Lagny-sur-Marne
Profession
Journaliste

Salomé Saqué, née le à Lagny-sur-Marne, est une journaliste française.

Jeunesse et formation

Fille d'un enseignant en lycée professionnel, Salomé Saqué naît à Lagny-sur-Marne puis grandit en Ardèche[1],[2],[3]. Elle est interne au lycée à Aubenas[2],[4].

Après le bac, elle prend des cours d'art dramatique au conservatoire de Lyon et joue dans différentes pièces de théâtre[2].

En parallèle, elle suit une CPGE littéraire au lycée Édouard-Herriot à Lyon, et poursuit à l'université avec une double licence de sciences politiques-anglais[2]. Elle participe ensuite à un Erasmus en Espagne, à l'université Complutense de Madrid[2].

Elle est titulaire d'un Master 2 en droit international et d'un autre Master 2 en journalisme bilingue[2],[5].

Carrière

Elle commence à travailler pour Le Monde diplomatique ainsi qu'à France 24 pendant trois ans[2],[5].

Elle gagne en notoriété grâce à sa couverture pour le média en ligne Le vent se lève du mouvement des Gilets jaunes, ainsi qu'en tant que correspondante pour une chaîne de télévision australienne[2],[6]. Pour Le Monde, son succès est ainsi notamment dû à sa capacité à capter l'attention sur les réseaux sociaux[2]. Elle témoigne en revanche du harcèlement dont elle est victime en ligne, en raison de ses prises de position mais surtout parce qu'elle est une femme[2],[7]. Elle se définit comme une journaliste engagée mais non comme une journaliste militante[2].

Elle rejoint le site d'information de Denis Robert, Blast, à sa création en 2021[2],[8]. Elle est aussi chroniqueuse dans des magazines politiques comme Ça vous regarde sur LCP ou l'émission 28 minutes sur Arte[1],[3]. Une de ses chroniques d'octobre 2021 exhortant à lutter contre le réchauffement climatique, rappelant la scène du plateau de télévision de Don't Look Up, lui a valu d'être très remarquée sur les réseaux sociaux[2],[9],[10].

Depuis le 3 septembre 2022, elle présente, en collaboration avec l'hydrologue Emma Haziza, l'émission Un degré de conscience diffusée le samedi matin sur France Info, et centrée sur le climat et l'environnement[11],[12].

Historique de carrière

télévision

Autres médias

Références

  1. 1,0 et 1,1 Alexandra Klinnik, « Salomé Saqué, 26 ans, une journaliste avec du peps dedans », sur Télérama, (consulté le 10 janvier 2022).
  2. 2,00, 2,01, 2,02, 2,03, 2,04, 2,05, 2,06, 2,07, 2,08, 2,09, 2,10, 2,11 et 2,12 Jessica Gourdon et Marine Miller, « Salomé Saqué, une météorite à la télévision », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne).
  3. 3,0 et 3,1 Emmanuel Gavard, « Salomé Saqué : l'antigone », sur Stratégies, (consulté le 16 mars 2022).
  4. Anthony Gonzalez, « Salomé Saqué, une voix ardéchoise sur les plateaux télé parisiens », sur Le Dauphiné libéré, (consulté le 3 mai 2022).
  5. 5,0 et 5,1 « Les articles de Salomé Saqué », sur Blast (consulté le 10 janvier 2022).
  6. Florence Tredez, « Audiovisuel : quatre femmes d'avenir », sur Elle, (consulté le 10 janvier 2022).
  7. Elsa Gambin, « "L’insulte trouve toujours son chemin" : les militantes féministes auront-elles un jour la paix en ligne ? », sur Marie Claire, (consulté le 26 janvier 2022).
  8. Adrien Franque, «Blast», contre-média ou média des contres ?, sur Libération, (consulté le 10 janvier 2022).
  9. Daniel Schneidermann, « Rire de l'apocalypse : la caricature, c'est nous ! », sur Arrêt sur images, (consulté le 10 janvier 2022).
  10. Hugo Mallais, « Don't Look Up (Netflix) : cette scène caricaturale a réellement eu lieu à la télévision française… », sur Télé 7 jours, (consulté le 10 janvier 2022).
  11. Radio France, Podcasts de l'émission Un degré de conscience.
  12. Kevin Boucher, « Franceinfo recrute Bixente Lizarazu, Théo Curin et Laurie Delhostal », Le Parisien,‎ (lire en ligne).