Courtisane dans un couvent

De Lagny-sur-Marne Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Ninon de Lenclos

Ninon de Lenclos, courtisane, femme d'esprit, épistolière et femme de lettres française collectionnait les amants qu'elle classait en « payeurs », « martyrs » (soupirants sans espoir) et « caprices » (élus du moment).

Devenant gênante, elle reçu l'ordre en 1656 de Anne d'Autriche de se retirer dans un couvent. La réponse de Ninon fut immédiate :

« Fort bien, dites à la Reine que je choisis un couvent d'hommes! »

Elle fut enfermée aux Madelonnettes à Paris, puis au couvent de Lagny (on peut supposer le couvent des Dames de Laval). Malgré le lieu religieux, elle continua à recevoir certains de ses amants dont la distance ne décourageaient point[1].

Références[modifier]

  1. Mémoires du pays de Lagny, Pierre Herbin, page 90