Émile Sabouraud

De Lagny-sur-Marne Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Émile Sabouraud
Naissance
Paris
Décès (à 95 ans)
Lagny-sur-Marne
Profession
Peintre

Émile Sabouraud, né le 17 novembre 1900 à Paris et mort le 6 avril 1996 à Lagny-sur-Marne[1] est un peintre français.

Biographie

Fils du dermatologue Raymond Sabouraud, il est le frère aîné de la pianiste Cécile de Brunhoff, épouse de Jean de Brunhoff, le créateur de Babar[2].

Élève Othon Friesz à l'Académie de la Grande Chaumière vers 1918-1920 et membre du Groupe du Pré-Saint-Gervais, il expose au Salon des indépendants, au Salon d'automne et au Salon des Tuileries[3]. À Alger, il est pensionnaire de la Villa Abd-el-Tif en 1935 et 1936. Après son retour en France, il rejoint les Peintres de la réalité poétique. Il est professeur à l'Académie Julian à Paris en 1946 et à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de 1954 à 1970[4]. On lui doit un ouvrage théorique, La figuration (1979).

Expositions principales

  • 1951 - Fondation Carnegie, Pittsburg
  • 1951 - New Gallery, New York
  • 1979 et 1982 - Musée de Grenoble

Collections publiques

  • Musée de Grenoble : Fleurs, Nature morte[5],[6]
  • Musée des beaux-arts de Lyon : Nature morte au bouquet d'anémones[7]
  • Musée Cantini : Nature morte[8]
  • Musée des Augustins de Toulouse : Rue du Vieux moulin
  • Musée national d'art moderne : Lendemain de fête, Nature morte aux papiers froissés
  • Musée national des beaux-arts d'Alger : Place à Djerba, Jeune nègre, Le Quartier juif de Ghardaia
  • Ecole de l'air : décorations murales

Prix et distinctions

  • 1935 - Prix Abd-el-Tif
  • 1951 - Légion d'honneur
  • 1965 - Commandeur des Arts et des Lettres
  • 1970 - Prix Georges Wildenstein de l'Académie des beaux-arts (France)

Références

Liens externes