Simon Pierre Fortuné Loquin

De Lagny-sur-Marne Wiki
Révision datée du 1 novembre 2020 à 10:47 par Oxymore (discussion | contributions) (Complément)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Simon Pierre Fortuné Loquin
Description de cette image, également commentée ci-après
Tombe de Simon Loquin
Naissance
Saint-Mesmes
Décès (à 70 ans)
Lagny-sur-Marne
Profession
Meunier
Activité principale
Maire (1845 - 1848)
(1848 – 1854)

Simon Pierre Fortuné Loquin, né le 24 décembre 1796 à Saint-Mesmes et mort le 20 aout 1867 à Lagny-sur-Marne[1] fut maire de Lagny-sur-Marne de 1845 à 1848 et de 1848 à 1854.

Biographie

1er mandat

Il fut élu conseiller municipal en 1831, 1837 et 1843 avant d'être nommé maire le 27 septembre 1845. Comme Pierre Augustin Pillaut, il prête serment :

« Je jure fidélité au Roi des Français, obéissance à la Charte constitutionnelle et aux Lois du Royaume »

Sur ordonnance royale du 27 aout 1846, obligation est faite d'organiser des nouvelles élections, il est réélu conseiller, il est nommé maire le 8 mars 1847.

Il démissionna le 9 mars 1848.

2ème mandat

Il est installé maire le 26 octobre 1848. Après le coup d'État du 2 décembre 1851, le conseil municipal prête serment :

« Je jure obéissance à la Constitution et fidélité au Président »

Le préfet de Seine-et-Marne le confirme dans ses fonctions le 27 juillet 1852. Suite au rétablissement de l'Empire, le serment change et devient :

« Je jure obéissance à la Constitution et fidélité à l'Empereur »

En 1849, il reçoit, pour l'inauguration du chemin de fer, Louis Napoléon Bonaparte.

Il démissionna en avril 1854 mais restera conseiller municipal jusqu'au 11 août 1855.

Il était le grand-père d'Émile Papillon.

Jacques-Amédée Le Paire parlait de lui en ces termes :

« Loquin était un bon administrateur ; il avait été aussi chef du bataillon de la garde nationale. C'était un homme d'ordre, mais il aimait les honneurs, les plumets et les écharpes ; il fut le seul qui eut à Lagny, jusqu'à ce jour, porté l'uniforme de maire ; il demanda le ruban de la Légion d'Honneur et ne l'obtint jamais »

Son mandat est marqué par l'ouverture du chemin de fer, construction du pont de pierre et création de la rue Gambetta. Il est le seul maire a avoir reçu un président de la République, Louis Napoléon Bonaparte à l'occasion de l'inauguration du chemin de fer en 1849.

Il est enterré au cimetière de Lagny-sur-Marne, carré G, numéro 236[2].

Article connexe

Références

  1. Simon Pierre Fortuné Loquin sur Généatnet
  2. Toutes les informations de cet article (sauf mentions supplémentaires) proviennent du travail de recherches de Monsieur Pierre Eberhart, Ancien conservateur du Musée de Lagny-sur-Marne
Précédé par Suivi par
Pierre Augustin Pillaut Simon Pierre Fortuné Loquin Thomas Louis Charles Guillion
1837 - 1845 1845 - 1848 1848 - 1848
Thomas Louis Charles Guillion Simon Pierre Fortuné Loquin Simon Ithier Edmond Burdel
1848 - 1848 1848 - 1854 1854 - 1860